Réunion sur l'orientation mardi 21 novembre aux Carmes
   
Direction diocésaine

logo-dd.jpg

Notre Collège

Fermer 01. D'hier à aujourd'hui

Fermer 02. Nos convictions

Fermer 03. Organisation

Fermer 04. Nous proposons

Fermer 05. CDI

Fermer 06. Actions en pastorale

Fermer 07. Règlements et chartes

Fermer 08. Activités périéducatives

Fermer 09. S'orienter

Fermer 10. Liste de fournitures scolaires

Fermer 11. Tarifs

Fermer 12. Articles de presse

Activités

Fermer 01. Au CDI

Fermer 02. Arts plastiques

Fermer 03. Evènements

Fermer 04. Remises des prix

Fermer 05. Nos élèves ont du talent

Fermer 06. Projets Romanité

Fermer 07. Semaine d'intégration des 6e

Fermer 08. St Michel l'Observatoire

Fermer 09. Voyages

Fermer 10. Bals de promo

Fermer 11. Partenariat Madeleine

Fermer 12. Café Dix sur dys

Fermer 14. Semaine buissonnière 14-15

Fermer 15 Semaine buissonnière 15-16

Fermer 16. Semaine buissonnière 16-17

Fermer 20. Articles anciens

Visites

 144415 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

12. Café Dix sur dys - 01. Propositions d'aménagements pédagogiques
Les aménagements pédagogiques sont des outils de compensation d’un trouble ou d’un handicap.
Ils garantissent une meilleure équité. Ils ne sont donc ni un avantage ni un privilège.
Certains aménagements conseillés peuvent être généralisés et être profitables à la classe entière.


equite.png 


D’une façon générale, les aménagements pour les élèves présentant des troubles des apprentissages consistent à :

- Privilégier l’oral, faire verbaliser avant de passer au travail écrit (sauf en cas de dysphasie expressive où des supports visuels d’aide à la communication seront préférés).
− Simplifier, reformuler et répéter les consignes.
− Adapter la présentation des documents écrits (taille et police, espacement, couleurs), et les alléger.
− Fournir des aide-mémoire, des photocopies pour les leçons et les devoirs ou enregistrer des documents écrits sur clé USB, permettre l’utilisation de l’outil informatique, permettre l’utilisation d’un scanner portable.
Être tolérant à l’inattention et à la fatigue en proposant des pauses régulières.
− Proscrire les situations de double tâche, décomposer les tâches.
Éviter les devoirs écrits à la maison et alléger les devoirs oraux.
− Privilégier les cahiers aux classeurs et l’agenda au cahier de texte.
− Donner des objectifs clairs et individualisés.
− Adapter les évaluations et les critères de réussite.
− Valoriser les réussites de l’élève, adopter une attitude bienveillante.
− Favoriser les représentations mentales, l'imagination.
− Utiliser des cartes mentales.


Pour les difficultés en langage oral – DYSPHASIE

Difficultés liées à la réception du langage.
- Favoriser un environnement calme (éviter les bruits parasites).
- Attirer l’attention de l’élève lorsqu’on s’adresse à lui.
- S’assurer d’un contact visuel, voire physique (main sur l’épaule, insistance du pointage des informations importantes).
- Adapter son langage, notamment le débit et utiliser un vocabulaire connu.
- Vérifier la compréhension des messages et permettre à l’élève de les répéter.
- Lire toutes les consignes à voix haute.
-
Écrire au tableau (éventuellement à l’aide de pictogrammes) les points importants, les étapes du travail.
- Donner une consigne à la fois en limitant la quantité d’informations.

Difficultés au niveau du langage en expression.
- Inciter à produire des gestes pour compléter un message (Makaton...).
- Développer les habiletés méta-phonologiques (identifier le nombre de syllabes dans un mot, identifier le phonème initial, le phonème terminal etc.)
- Sensibiliser l’élève aux règles morphologiques de formation des mots (radical, terminaison, préfixe, suffixe).


Organisation de la classe
- Établir un rituel de début, le planifier, l’illustrer par des images.
- Se référer à un calendrier et à des horaires visualisables.
- Établir des règles claires de communication et de prise de parole.
- Prévoir des activités de courte durée.
- Varier le type d’activités sur un même thème.
- Alterner activités verbales et manipulation.
- Éviter des changements trop fréquents de place.
- Placer l’élève près de l’enseignant de manière à ce qu’il puisse le voir.
- Organiser les informations au tableau et signaler les plus importantes avec des couleurs.
- Privilégier un affichage synthétique et éviter une sur-stimulation par les images.
- Utiliser des entrées multi-sensorielles (gestuelles, sonores, visuelles).
- Expliciter les liens entre les différents apprentissages.



Pour les difficultés en lecture – DYSLEXIE

− Adapter la présentation des documents écrits : interligne 1,5, taille des caractères minimum 14, police de caractère arial, comic sans ms (le a est différent), ou open dyslexic (gratuit), deux espaces inter-mots, lignes en couleur, contenu allégé, présentation séquentielle et dans le sens de la lecture.
− Aider au repérage des éléments importants d’un texte : utiliser des couleurs fluo, surligner en surbrillance fluo des éléments essentiels de textes, utiliser des pictogrammes.
Éviter la lecture à voix haute : ne pas faire lire l’élève à voix haute devant la classe s’il ne le souhaite pas. Privilégier des temps individuels pour l’évaluation de la lecture.
− Autoriser la subvocalisation (murmure de la lecture silencieuse permettant le maintien actif de la boucle phonologique)
− Tolérer les erreurs orthographiques : accepter l’orthographe phonétique. Ne pas évaluer l’orthographe en dehors des dictées.
− Utiliser des outils d’aide à la lecture : gabarit, réglette, cache.
− Adapter l’enseignement de l’anglais en privilégiant l’oral.
− Donner du sens à partir de supports visuels et kinesthésiques (images, pictogrammes imitations,  saynètes…),  privilégier  l’apprentissage  de  la  phonétique  à partir  de  supports sonores, éviter les évaluations à l’écrit.
Conseiller l’apprentissage de l’italien ou de l’espagnol en LV2.




Pour les difficultés en mathématiques –
DYSCALCULIE-DYSPRAXIE

− Aider au repérage en calcul et en numération : utiliser des gabarits pour le placement des grands nombres dans le calcul posé (on peut les insérer sous une feuille plastique, l’élève s’en servira pour ses recherches, écrira un brouillon avec un feutre effaçable puis écrira sa réponse sur papier quadrillé par exemple)
www.cartablefantastique.fr/kits-pedagogiques/
− Mettre à disposition permanente, des tables de numération, d’addition, de multiplication (en ligne ou Pythagore), colorisées avec taille de caractères agrandie.
− Utiliser la calculatrice.
− Proposer des exercices interactifs sur internet (sites pédagogiques).
Autoriser le dessin, la schématisation, le comptage sur les doigts, la manipulation d’objets.
− Remplacer les outils de géométrie –règle, compas, équerre, rapporteur - par un seul outil (« Thamographe »)



Pour les difficultés praxiques (coordination, repérage, graphisme) DYSPRAXIE – DYSGRAPHISME

− Aider à l’organisation : structurer les activités, en ritualiser certaines, décomposer les tâches complexes en matérialisant chaque étape sur un aide-mémoire ou au tableau.
Alléger le contenu des exercices et des évaluations, éviter les petits signes (soulignage, tirets),  les  tableaux  à  double  entrée,  les  renvois  vers  des  documents  de  présentation complexe…
− Privilégier l’oral à l’écrit.
− Permettre l’utilisation de l’ordinateur en classe.
− Préférer les cahiers au classeur (éviter les feuilles volantes) ainsi qu’un agenda au cahier de texte.


Dysgraphie
− Limiter la copie : l’enfant dysgraphique n’améliorera pas son écriture à force d’écrire car il n’automatise pas son geste et le coût cognitif est trop lourd.
- Faire des exercices écrits sous la forme de dictée à trous ou de QCM de mots ou de phrases à surligner en fluo.
- Faire épeler l’enfant (dictée à l’adulte).
-
Être indulgent sur la présentation des travaux écrits (ratures inévitables).
- Proscrire les punitions écrites de type « lignes ».
- Donner des photocopies (leçons, devoirs).
- Accepter que le rendu du travail réalisé à la maison et en classe sur l’ordinateur.
- Accepter l’utilisation du scanner à main pour copier des textes.
- Utiliser le tutorat d’un autre élève pour écrire les devoirs sur l’agenda.



Pour les difficultés de mémorisation

− Mettre à disposition un porte-vue de fiches outils colorisées pour les règles principales de français et de mathématiques. L'élève devra être autorisé à s’y reporter chaque fois que nécessaire, y compris pendant les évaluations.
− Placer l’élève au plus près du tableau : un placement au premier rang face au tableau est conseillé. Il ne doit pas y avoir de voisin du côté de la main qui écrit.
S’il y a une AVS, celle-ci doit être placée à côté de l’élève : côté droit s’il est gaucher / côté gauche s’il est droitier. Si l’élève ne peut être placé au centre, il doit être placé côté droit face au tableau s’il est gaucher / côté gauche face au tableau s’il est droitier.
− Varier les supports : sonores, visuels, informatiques, gestuels, écrits.
− Utiliser et apprendre à faire des cartes mentales colorisées.



Pour les difficultés d’attention – TDA/H

- Limiter l’inattention : donner des horaires fixes, afficher l’emploi du temps, donner des consignes courtes, les répéter, les reformuler et les faire reformuler, éviter les distracteurs en limitant le matériel sur la table de travail, placer l’élève à côté d’un camarade calme, décomposer les étapes, privilégier les tâches essentielles, se tenir fréquemment derrière l’élève, pointer les informations importantes, adapter la durée de la tâche en évitant le temps supplémentaire.

Limiter l’impulsivité : apprendre à l’élève à adapter son comportement (lever la main avant la prise de parole en convenant avec lui d’un signe lui indiquant son tour de parole), préparer les transitions, augmenter la fréquence des remarques positives, donner plus d’attention dans les activités générant de l’excitation, aménager des pauses régulières entre chaque domaine d’apprentissage permettre à l’élève - si c’est possible - de sortir de la classe ou de s’extraire de l’activité pour se remobiliser.

Limiter l’hyper-activité : offrir des occasions de se déplacer (distribution de documents, effacement du tableau, transmission des messages dans l’école, rangement du matériel), ajuster le seuil de tolérance par rapport aux comportements gênants, convenir d’un geste ou d’un pictogramme pour aider au retour au calme, convenir d’un signal discret pour signifier que ce n’est pas son tour de parole.

Limiter les difficultés d’organisation : vérifier la bonne prise des devoirs, vérifier souvent le matériel utile et strictement nécessaire à l’activité, préférer le cahier au classeur (éviter les feuilles volantes) et l’agenda au cahier de texte.



Quelques liens utiles

Sites spécialisés
sites.google.com/site/dralainpouhet/ http://www.dyscussions-parents-professeurs.fr/

Outils pédagogiques adaptés
www.cartablefantastique.fr/ http://matoumatheux.ac-rennes.fr/accueil.htm

Tableau synthétique d’aménagements
cache.media.eduscol.education.fr/file/handicap/46/6/tsa_eduscol_225466.pdf

Processus d’apprentissage
Guide « Pédagogie et neuropsychologie » à destination des enseignants orthophonielibre.wordpress.com/2016/03/17/pedagogie-et- neuropsychologiequelles-strategies-pour-les-enseignants/

Quel plan pour qui ?
cache.media.education.gouv.fr/file/12_decembre/37/3/dp-ecole-inclusive- livretrepondre-aux-besoins_373373.pdf

Guide (il existe une multitude d’ouvrages spécialisés, ceci est une proposition parmi beaucoup d’autres possibles

Difficultes.png

Date de création : 24/10/2017 @ 08:36
Dernière modification : 24/10/2017 @ 08:38
Catégorie : 12. Café Dix sur dys
Page lue 26 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Secrétariat Général

logo1_ec.jpg

Pour nous joindre

Collège Jeanne d'Arc
61 rue Louis Rousset
84 400 Apt


Tèl : Administration
04 90 74 14 94
Vie scolaire :
04 84 51 01 06
04 84 51 01 07


jeannedarc.apt2@wanadoo.fr

Accueil de la différence

Anne Thocquenne, référente de scolarité

Suivi de la scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap en lien avec la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH)
Liens vers : ASH 84 ; DDEC 84 ASH

Dates à retenir
Menu
^ Haut ^