Réunion sur l'orientation mardi 21 novembre aux Carmes
   
Direction diocésaine

logo-dd.jpg

Notre Collège

Fermer 01. D'hier à aujourd'hui

Fermer 02. Nos convictions

Fermer 03. Organisation

Fermer 04. Nous proposons

Fermer 05. CDI

Fermer 06. Actions en pastorale

Fermer 07. Règlements et chartes

Fermer 08. Activités périéducatives

Fermer 09. S'orienter

Fermer 10. Liste de fournitures scolaires

Fermer 11. Tarifs

Fermer 12. Articles de presse

Activités

Fermer 01. Au CDI

Fermer 02. Arts plastiques

Fermer 03. Evènements

Fermer 04. Remises des prix

Fermer 05. Nos élèves ont du talent

Fermer 06. Projets Romanité

Fermer 07. Semaine d'intégration des 6e

Fermer 08. St Michel l'Observatoire

Fermer 09. Voyages

Fermer 10. Bals de promo

Fermer 11. Partenariat Madeleine

Fermer 12. Café Dix sur dys

Fermer 14. Semaine buissonnière 14-15

Fermer 15 Semaine buissonnière 15-16

Fermer 16. Semaine buissonnière 16-17

Fermer 20. Articles anciens

Visites

 145146 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

12. Café Dix sur dys - 13. Témoignage d'une orthophoniste dys

Témoignage :

CB a commencé ses études en Belgique il y a 20 ans. Elle s’est aperçue en étudiant ce qu’était la dyslexie qu’elle était elle-même dyslexique et par conséquent dysorthographique. Elle a vécu de l’intérieur ce qu’étaient les difficultés d’apprentissage.
La dyslexie est souvent associée à d’autres troubles.

 

Caractéristiques de l’enfant dys :

Intelligence normale mais le cerveau fonctionne différemment. Il peut y avoir des troubles associés.

Dys = 5 à 10% de la population.

Dysorthographie est une conséquence inévitable de la dyslexie.

Quand l’enfant apprend à lire, il reconnait les mots, il n’a plus besoin de les lire. Cela se met difficilement en place pour l’enfant dyslexique. Il faudrait voir 2 000 fois le mot pour l’orthographier.

Dyspraxie = difficulté à intégrer des automatismes. 2 à 3% de la population.

Dyscalculie = 5% (difficultés en maths)

Dysphasie (trouble de la compréhension) = 0.2%

TD/AH (troubles déficitaire de l’attention) = 3 à 5% de la population. La moitié des TD/AH ne sont pas agités. Du coup, le trouble de l’attention peut passer inaperçu.

Précocité = 2% de la population mais 10 à 12% chez les dys.

 

Dès le CP et même parfois avant, l’enfant dys a conscience de sa difficulté et de l'écart avec les autres enfants. Il génère une perte de l’estime de soi qui commence très jeune et ne fait qu'augmenter.. Le soutien des enseignants et des parents est alors fondamental pour préserver le désir d’apprendre et d’aller de l’avant chez l’enfant.

(id 7 pour enseigants)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

I. MEMOIRE


1/ "Réviser peu mais souvent"

Ménager chaque jour un temps de relecture du travail de la journée et réviser/récapituler plusieurs fois sur des temps courts avant une évaluation (20 minutes). La relecture le jour-même permet de compléter ce que l’on a noté parce qu’on l’a entendu mais pas noté.

 

 

2/ Moyens mémo-techniques :

Les meilleurs sont ceux que les enfants inventent eux-mêmes.

- Ce peut être des histoires. Ex : carottes avec deux t comme les deux grandes oreilles du lapin, les vendeurs n'aiment pas les "a".

- On peut aussi construire une phrase avec les initiales des mots à mémoriser. Ex : Pour apprendre l’ordre des planètes : Mon Vieux Toutou Médor Joue Sur Un Nuage (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune)

- Il y a la méthode "garde du corps": un mot ou une phrase associé(e) à une partie du corps. Ex : dessin SMS, d/b avec les poings...

- On peut créer ses propres cartes mentales avec ses mots-clés, couleurs, symboles... (Cela aide aussi à la rédaction).

 

Les clés pour mémoriser

Matthieu Protin donne des astuces pour apprendre

 Tout ce qui est traduit en images mentales puis verbalisé, avec l’aide de l’humour et des bizarreries on retient davantage. (Plus c'est drôle, bizarre ou étonnant, plus c'est efficace)

https://www.youtube.com/user/multimalin100

 Exemple de l’image mentale :

Capitale du Montenegro = Podgorica

Apprentissage d’une règle grammaticale :

http://www.apprendreaapprendre.com/reussite_scolaire/matthieu-protin-memoriser-regle-grammaticale/

 

L’apprentissage est plus facile quand on y a du plaisir.

 - Associer les images mentales

- Verbaliser : raconter ce qu'on voit d'une image (solliciter le langage intérieur)

- Importance de l'humour et des émotions Puis répéter plusieurs fois la notion...

 

3/ Sur-apprentissage: "over-learning" ou "apprendre à fond"

Il s'agit de poursuivre un apprentissage au-delà du stade où plus aucune erreur n'est observée. Cela permet à l'apprentissage de devenir un automatisme cognitif. Il faut le faire par petites séquences.

Les enfants dys ont besoin de plus de temps et de stratégies différentes. On peut expliquer à l'enfant qu'il y a plusieurs types de mémoire et que le travail en classe est réalisé par la mémoire de travail. Le sur-apprentissage va permettre de mettre ces acquis dans la "mémoire de toute la vie". (Ex: mots irréguliers)

 

II. STRATEGIES D'APPRENTISSAGE

1/ Apprendre de façon active

Céline Alvarez dit que pour apprendre, nous devons être motivés et actifs.

Pour elle, l'enfant apprend en faisant et non en écoutant. Elle parle aussi de l'indispensable guidance de l'Autre.

Tout ce qui va susciter la participation active de l'enfant : manipulation, construction, expérimentation... va faciliter l'apprentissage chez l’enfant dys. Exemples : écrire un exposé en groupe, jouer une pièce de théâtre, lancer un débat, faire une enquête ou une expérience, concevoir un tableau mural, composer une chanson, un poème, illustrer une histoire, réaliser une expo, reconstituer une bataille...

 

La table des hiérarchies (site Jardin de Kiran http://www.lejardindekiran.com/) pour aborder les nombres décimaux.

 Faire des exercices croisés qui font utiliser les deux parties du cerveau en même temps que l’apprentissage. Par ex. : apprendre ses tables de multiplication debout en tapant la main gauche sur le genou droit etc.

 

A la maison, manipulation de la pâte à modeler, apprendre sur une chanson qu'on aime...Ex : poésie dans le trampoline

 

Quelle aide pour les parents (ou profs) face à un enfant qui bouge beaucoup ?

M. C. explique que sa fille bouge beaucoup pour apprendre.  Proposer des exercices de respiration, de la méditation, du yoga. Sortir de la pièce.

 

2/ Aménagements

Pour soulager le travail de mémorisation (l'apprentissage par coeur est très coûteux) :

- Afficher les notions sur les différentes faces d'un paravent (ex: natures et fonctions en français, règles en langues, formules et tables de multiplication en maths, fiches récapitulatives des notions). Paravent en forme de triptyque format A3.

- Faire sous forme de tableau (pour faire le cartable) :

 

Lundi

Matériel nécessaire pour la journée

Mardi

 

 

- Hiérarchiser les devoirs pour distinguer ce qui est important et ce qui l’est moins.

 

- Aider à prendre consciences des environnements qui conviennent mieux que d’autres.

- Faire les listes (Qu’est-ce qui t’aide à te concentrer ? Qu’est-ce qui te perturbe ? Quel type de travail est difficile ? Quelles solutions ?)

 

3/ Trucs pour l’orthographe (et l’anglais ?)

Logiciel de dictée numérique

Dragon speaking : http://dragon-naturallyspeaking.fr.malavida.com/

- Dictionnaire personnalisé d'orthographe d'usage

- Listes de mots invariables qui se ressemblent, ex : tout aussitôt, partout plutôt sitôt

- Composition syllabique: technique permettant de mémoriser l'orthographe d'un mot.

Faire un tableau regroupant les syllabes des mots à apprendre.

L'enfant lit le mot qu'il doit mémoriser, il compte les syllabes du mot, il cherche les syllabes dans le tableau, il épelle le mot à l'endroit (mot caché) puis à l'envers. Il termine en écrivant le mot et il vérifie lui-même l'orthographe du mot.

 

Pour les élèves en grande difficulté à mettre des automatismes en place :

Avoir les notions devant les yeux.

Format A3.

Référentiels possibles : laisser le cahier de cours. Laisser des formules, des exemples qui peuvent être des points de repère.

 

4/ Trucs pour les maths

En maths, plutôt que de demander « pourquoi » il vaut mieux demander « comment ».

Astuces pour apprendre des tables de multiplication. Enseignant.

https://multimalin.com/

5/ Trucs pour l’anglais

C'est une langue opaque, différente de l'italien ou l’espagnol : langues transparentes.

En anglais, 36 phonèmes pour 1120 façons de les écrire. Deux fois plus de dyslexiques en anglais qu'en italien. Si on montre le mot écrit à un enfant dyslexique et qu'on lui dit comment il se prononce, il aura des difficultés à le mémoriser. Pour les dyslexiques, il faudrait passer uniquement par l'oral puis aborder l'écrit après 1 ou 2 ans.

 

Témoignage de Mme F. (indépendante qui travaille avec une élève de 6e)

La base, c’est de travailler dans la bonne humeur et debout (en action).

Je pars d’elle. Avant de se mettre dans la leçon, je lui demande ce qu’elle veut faire. Elle aime faire ce qu’elle sait bien (ça la met en confiance !)

Tout se passe dans la gestuelle. On fait du mime. On ne fait que de l’oral. Pas de scolaire.

Toujours le même rythme. Pas plus d’une heure sauf si elle est en demande. Et savoir s’arrêter quand des signes de fatigue ou autres se manifestent. Apprendre « Je suis en train de… ». Z. a un rapport au temps particulier. Il faut l’amener à dire la phrase plus vite (répétition).

Je la laisse se débrouiller avec les fondamentaux. Peu importe si elle ne connait pas tout le vocabulaire.

Elle évolue. Il y a toujours un moment où elle « beugue » mais elle finit toujours par retrouver le mot qu’elle cherche.

 

Mme C. ajoute qu’il faut savoir faire appel à des personnes extérieures qui peuvent apporter d’autres compétences.

 

Mme B.

Passer pendant un, deux ou trois ans par l’oral. L’anglais est trop problématique pour un enfant dys.

Il faut un apprentissage « amusant » !

 

III. ORGANISATION


But
: aller vers de plus en plus d'autonomie.

1/ Emploi du temps en couleur (entrée au collège) (même couleur, même matière)

Ex : Dans le tableau, en ligne, les jours et en colonne le matériel à prendre.

A côté, le matériel à prendre tous les jours: trousse, agenda, cahier de correspondance...

 

2/ Faire le point sur les devoirs de la semaine et numéroter de 1 à 10 en fonction de l'importance

Prévoir avec l'enfant les temps de révision pour préparer un contrôle ou planifier les devoirs (à quel moment tu voudrais le faire ?...)

3/ Aider l'enfant à prendre conscience que certains environnements lui conviennent mieux que d'autres

Quelles sont les choses qui t'entourent et te perturbent quand tu lis ? Écris ? Apprends ? Est-ce possible de les éviter ? Comment ? Qu'est-ce qui t'aide à mieux te concentrer ? Est-ce que c'est le type de travail à effectuer ?...

4/ Reformuler

Remplacer la question "pourquoi as-tu fais ça ?" par la question "comment as-tu fais ça ?" ou "comment le sais-tu ?" l'aide non seulement à observer pour lui-même son raisonnement et sa logique, mais aussi lui offre la possibilité de s'entraîner à expliciter sa démarche. Pour le parent et l'enseignant, comprendre les stratégies cognitives d'apprentissage d'un élève sera une source incomparable d'idées pour l'aider dans d'autres circonstances.

 

 

IV. AUTRES

Question de Mme C. sur les personnes ressource :

Constat que les élèves dys entre eux s’apportent une aide mutuelle. Ce serait une piste pour raccrocher dans une matière (Z., N. et M. en 6A semblent en phase), (M. et A. dans la même classe). Serait-il possible de proposer aux élèves Dys d’une même classe de travailler ensemble ? (Création de binômes type)

 

https://www.reseau-canope.fr/blog-savoirs-cdi/wp-content/uploads/2015/09/guide_de_survie_pour_les_profs1.pdf

Il existe des outils mais ils ne sont jamais universels.

 

Mme B. :

Situation des orthophonistes sur Apt est très compliquée.

Beaucoup de parents attendent.

 

Commenter la liste des aménagements proposés lors des équipes éducatives. Ce qui va bien, ce qui est à améliorer, ce qui ne va pas.

 

Conclusion


Une ambiance chaleureuse donne confiance à l'enfant car l''enfant apprend mieux lorsqu'il est détendu. Il secrète alors des hormones qui favorisent la mémorisation et les apprentissages.

Apprendre un instrument de musique développerait le faisceau arqué (sa taille est significativement plus petite chez les enfants dys).

 

Il n'y a pas de recettes toutes faites et prêtes à être utilisées pour tous les enfants dys. C'est toujours un travail sur mesure.

 

 

A VOIR POUR LA PROCHAINE RENCONTRE

Magic Revol à chercher sur Internet et le blog aspergirl.


Date de création : 23/10/2017 @ 20:12
Dernière modification : 24/10/2017 @ 07:13
Catégorie : 12. Café Dix sur dys
Page lue 31 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Secrétariat Général

logo1_ec.jpg

Pour nous joindre

Collège Jeanne d'Arc
61 rue Louis Rousset
84 400 Apt


Tèl : Administration
04 90 74 14 94
Vie scolaire :
04 84 51 01 06
04 84 51 01 07


jeannedarc.apt2@wanadoo.fr

Accueil de la différence

Anne Thocquenne, référente de scolarité

Suivi de la scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap en lien avec la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH)
Liens vers : ASH 84 ; DDEC 84 ASH

Dates à retenir
Menu
^ Haut ^