Réunion sur l'orientation mardi 21 novembre aux Carmes
   
Direction diocésaine

logo-dd.jpg

Notre Collège

Fermer 01. D'hier à aujourd'hui

Fermer 02. Nos convictions

Fermer 03. Organisation

Fermer 04. Nous proposons

Fermer 05. CDI

Fermer 06. Actions en pastorale

Fermer 07. Règlements et chartes

Fermer 08. Activités périéducatives

Fermer 09. S'orienter

Fermer 10. Liste de fournitures scolaires

Fermer 11. Tarifs

Fermer 12. Articles de presse

Activités

Fermer 01. Au CDI

Fermer 02. Arts plastiques

Fermer 03. Evènements

Fermer 04. Remises des prix

Fermer 05. Nos élèves ont du talent

Fermer 06. Projets Romanité

Fermer 07. Semaine d'intégration des 6e

Fermer 08. St Michel l'Observatoire

Fermer 09. Voyages

Fermer 10. Bals de promo

Fermer 11. Partenariat Madeleine

Fermer 12. Café Dix sur dys

Fermer 14. Semaine buissonnière 14-15

Fermer 15 Semaine buissonnière 15-16

Fermer 16. Semaine buissonnière 16-17

Fermer 20. Articles anciens

Visites

 145146 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

02. Nos convictions - 08. Discours de la célébration de rentrée 15-16
Chers élèves,

 

C’est avec un plaisir renouvelé que je vous accueille au seuil de cette année scolaire au nom de toute l’équipe éducative. Sachez que nous sommes toujours heureux de vous retrouver toujours plus nombreux (nous avons passé cette rentrée le cap des 300 élèves !) car cela nous montre la confiance que vos parents et vous-mêmes vous nous accordez.

Comme chaque année, il me revient la responsabilité de vous adresser un premier discours et, comme à chaque fois, j’ai dû réfléchir soigneusement à ce que je souhaitais vraiment vous dire ce matin.

J’ai choisi de vous raconter deux petites histoires, qui ne sont ni l’une ni l’autre de moi, mais qui, me semble-t-il, illustrent admirablement ce que j’ai dans le cœur en cette période où nous assistons à tant de drames humains.

 

 

Le premier récit s’appelle « Les longues baguettes »

 

 

Un vieux sage chinois reçut un jour la faveur de visiter le paradis et l'enfer.

 

En enfer, il vit des hommes et des femmes blêmes, maigres, décharnés, assis autour d'un tas de riz énorme et très appétissant. Or, ils mouraient de faim, car ils n'avaient pour manger que des baguettes bien trop longues, d'une taille démesurée, et il leur était impossible de se nourrir avec…

 

Effrayé, le sage courut au paradis, et là, il vit exactement la même chose : des hommes et des femmes, assis autour d'un gros plat de riz tout semblable au premier, et qui avaient aussi les mêmes baguettes, beaucoup trop longues. Mais tous étaient heureux, épanouis et resplendissants de santé… car chacun avec ses baguettes immenses, donnait à manger à celui qui était assis en face de lui.

 

Qu’allez-vous retenir de ce petit récit ? Qu’il nous est impossible de vivre en égoïste et que le sort de chacun dépend de l’attention portée aux autres ? Oui ? On est bien d’accord !

Oui mais « les autres », qui sont-ils ? Sans doute, pensez-vous que je fais référence à votre camarade de classe, qu’à travers ce texte, je vous invite à le regarder comme votre ami, comme votre frère. C’est vrai.

 

Mais pas seulement

 

Voici maintenant le second récit que je voudrais partager avec vous. Cette fois-ci, ce n’est plus un vieux sage chinois mais un vieux rabbin aveugle qui en est le héros. Cela ne change rien à l’affaire.

 

Un vieux rabbin aveugle, maitre respecté et très âgé, demanda un jour à ses disciples à quoi on pouvait reconnaitre le moment exact où la nuit s'achève et où le jour commence.

 

 Ses élèves réfléchirent, et l'un d'eux lui dit :

 

  « Est-ce lorsqu'on peut sans peine distinguer de loin un chien d'un mouton ?

 

- Non, dit le vieux rabbin.

 

- Est-ce quand on peut distinguer un palmier-dattier d'un figuier ? dit un autre.

 

- Non plus, ce n'est pas cela. »

 

Et chacun essaya de donner une réponse. Mais le vieux rabbin leur répondait toujours que ce n'était pas cela qui permettait de dire le moment exact où la nuit cesse et où le jour commence. Alors ils lui demandèrent :

 

« Maitre, quand est-ce? Dis-le nous.

 

- C'est, leur dit doucement le vieux rabbin, le moment où, en regardant le visage de n'importe quel être humain, vous voyez le visage de votre semblable, vous reconnaissez un frère ou une sœur. Jusque-là, il faisait encore nuit dans votre cœur… »

 

 

Je vous laisse méditer cette réponse et je vous dis seulement, il est l’heure de faire la lumière dans votre cœur !

Corinne Durand Degranges (28/09/2015)


Date de création : 02/10/2016 @ 11:41
Dernière modification : 02/10/2016 @ 11:41
Catégorie : 02. Nos convictions
Page lue 253 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Secrétariat Général

logo1_ec.jpg

Pour nous joindre

Collège Jeanne d'Arc
61 rue Louis Rousset
84 400 Apt


Tèl : Administration
04 90 74 14 94
Vie scolaire :
04 84 51 01 06
04 84 51 01 07


jeannedarc.apt2@wanadoo.fr

Accueil de la différence

Anne Thocquenne, référente de scolarité

Suivi de la scolarisation des enfants et des jeunes en situation de handicap en lien avec la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH)
Liens vers : ASH 84 ; DDEC 84 ASH

Dates à retenir
Menu
^ Haut ^